Comment devenir conservateur restaurateur ?

2023 07 25 22h57 24

Les conservateurs sont les médecins qui prennent soin de nos trésors culturels. Ils aident à restaurer et à préserver les objets historiques, tels que les œuvres d’art ou les découvertes archéologiques. Leur rôle est différent de celui d’un historien ou d’un critique d’art, dont le travail est plus académique.

Les conservateurs sont des spécialistes de la protection des biens culturels.

La conservation est le soin des objets ayant une valeur culturelle. Ce n’est pas la restauration, qui consiste à ramener un objet à son état d’origine le plus fidèlement possible ; ce n’est pas la préservation, qui consiste à garder un objet intact pour les générations futures ; et ce n’est pas la conservation, qui consiste à sélectionner, acquérir, stocker et étudier des objets pour une institution ou des archives. La conservation n’est pas non plus une science de la conservation ; il n’y a pas de lois qui régissent ce que font les restaurateurs.

La conservation peut être considérée comme une forme d’art en soi, car elle exige de la créativité et des compétences pour déterminer la meilleure façon de préserver un objet afin qu’il puisse être utilisé par les générations futures sans porter atteinte à son intégrité. En fait, certains restaurateurs ont une formation en beaux-arts avant de devenir restaurateurs[1].

Ils travaillent dans un large éventail de musées et de sites du patrimoine pour préserver, restaurer, protéger et présenter des objets historiques.

Le restaurateur travaille dans un large éventail de musées et de sites du patrimoine pour conserver, restaurer et préserver des objets historiques. L’objectif est de prévenir toute détérioration supplémentaire de l’objet et d’assurer sa survie à long terme. Le restaurateur s’occupe également des collections qui peuvent être vulnérables à la détérioration ou aux dommages, comme les textiles ou les œuvres sur papier.

Il travaille avec une équipe de spécialistes, notamment des conservateurs, des archivistes et des scientifiques, qui savent comment utiliser au mieux les techniques de recherche scientifique telles que l’analyse aux rayons X ou la photographie par système d’imagerie infrarouge (IRIS) pour comprendre l’état d’un objet avant de décider s’il doit être traité.

Ils sont souvent considérés comme les médecins qui veillent sur les trésors culturels de la nation.

Qu’est-ce qu’un conservateur ?

Un conservateur est une personne responsable de la collection d’une institution. Il est souvent considéré comme le médecin qui veille sur les trésors culturels de la nation, les protège et s’assure qu’ils restent en bon état physique.

Que font-ils ?

Ils travaillent dans les musées et les sites patrimoniaux pour conserver ces objets, c’est-à-dire qu’ils aident à les préserver en les réparant si nécessaire et en veillant à ce que les dommages causés par l’exposition ou le stockage ne nuisent pas à leur apparence ou à leur capacité à nous renseigner sur leur passé. Ils organisent également des prêts d’autres collections et développent des expositions autour de sources historiques telles que des livres, des peintures ou des objets d’intérêt historique (par exemple des costumes portés par la royauté).

Le rôle des conservateurs varie en fonction du type de musée dans lequel vous travaillez, mais nombre d’entre eux participent à des activités de recherche liées à leur domaine d’expertise particulier – par exemple l’archéologie ou l’histoire de l’art – ce qui peut les amener à voyager à l’étranger pour examiner des objets similaires détenus à l’étranger.

Par exemple, les conservateurs peuvent restaurer et préserver la tapisserie de Bayeux ou une œuvre d’art endommagée par un incendie.

Ce tissu brodé du 12e siècle représente la conquête normande de l’Angleterre en 1066, et est considéré comme l’une des œuvres d’art les plus importantes au monde.

Le travail d’un conservateur est différent de celui d’un historien de l’art ou d’un conservateur, dont le rôle est plus académique.

Un conservateur est responsable de l’entretien des objets et des collections. Il peut être responsable d’une collection spécifique ou d’un domaine d’expertise. Le travail d’un conservateur est différent de celui d’un historien de l’art ou d’un conservateur, dont le rôle est plus académique.

Il n’existe pas d’organisme officiel de réglementation pour les restaurateurs au Royaume-Uni, mais des cours de formation sont disponibles.

Il n’existe pas d’organisme officiel de réglementation des restaurateurs au Royaume-Uni, mais des cours de formation sont disponibles.

Vous pouvez notamment suivre un cours auprès de la National Association of Catering Excellence (NACE), qui propose des qualifications de niveau 3, 4 et 5 couvrant tous les aspects de la gestion hôtelière. Ces qualifications comprennent :

les opérations en salle

Gestion des performances du personnel

Nous espérons que cet article vous a permis de mieux comprendre ce qu’il faut pour devenir restaurateur et le large éventail de possibilités qui existent dans ce domaine. Si vous êtes intéressé par ce parcours professionnel, il existe de nombreuses ressources disponibles en ligne. Par exemple, l’American Institute for Conservation propose des cours de formation sur divers types de travaux de conservation, notamment la conservation de matériaux à base de papier ou d’objets provenant de cultures anciennes (ces cours ne sont toutefois pas disponibles au Royaume-Uni). Par ailleurs, si votre université locale propose un master en histoire de l’art axé sur les études muséales, il peut être intéressant de consulter la liste de ses cours avant de s’inscrire ailleurs !